centre international de poésie Marseille
ACCUEIL
 
LE CIPM
Présentation
Coordonnées
Adhérer
AUTEURS
PUBLICATIONS
[à télécharger]
Hors collection
CCP - cahier critique de poésie
CCP en ligne
Cahiers du Refuge
Le Refuge
Le Refuge en Méditerranée
Import / Export
Un bureau sur l'Atlantique
Actes de colloques
cent titres
[autres...]
Le Clou dans le Fer
PHONOTHÈQUE
RÉSEAU
Adresses
Liens

BIBLIOTHÈQUE

ARCHIVES
Expositions
Manifestations
Les Inédits
Résidences
Ateliers
Traduction
Conférences

CONFéRENCES

Journées Andrea Zanzotto

Imprimer cette page


du vendredi 4 avril au samedi 5 avril 2003

Une lecture et 3 tables rondes consacrées à
Andrea Zanzotto

avec :
Marina Ceschia, Adriana Pilia, Pierre Parlant, Gian-Mario Villalta, Philippe Di Méo, François Dominique, Jean-Paul Chague, Jacqueline Risset, Jacques Demarcq, Stefano Dal Bianco



Programme :

LECTURE

Approche d'Andrea Zanzotto
Présentation, lecture de poèmes d'Andrea Zanzotto.
Présentation du numéro 9/10 de la revue Hi.e.ms (Hiver 2002-2003), consacré à Andrea Zanzotto
Projection d'un document vidéo (v.o.)
Entretien Andrea Zanzotto avec Marco Paolini
Vendredi 4 avril 2003 à 19 h 00

TABLE RONDE 1
Andrea Zanzotto, "le dense précis"
Stéfano Dal Bianco, Jacques Demarcq et Jacqueline Risset
(modérateur : Pierre Parlant)
Samedi 5 avril 2003 à 10 h 00

TABLE RONDE 2
Andrea Zanzotto, le poème intempestif
Jean-Paul Chague, François Dominique et Pierre Parlant
(modératrice : Adriana Pillia)
Samedi 5 avril 2003 à 14 h 30

TABLE RONDE 3
Andrea Zanzotto, poète, lecteur, critique
Philippe Di Meo et Gan-Mario Villalta
(modératrice : Marina Ceschia)
Samedi 5 avril 2003 à 17 h 00



Extrait :

Vieille rencontre ici avec la poésie.
Ainsi commencerait la poésie.
Dans l'ondoyer, l'osciller. Auberge.

Andrea Zanzotto

La perfection du poème ne tient pas à son fini. Elle se mesure plus probablement à la conscience familière qu'il engage, qu'il éprouve aussi bien, de son imperfection, celle qui l'équipe au point de faire de lui l'"ondoyer", l'"osciller" même. Faire le défait. Le poème d'Andrea Zanzotto est éminemment efficace, c'est à dire lucide sur ce point. Ou encore, grandement éveillé, scrupuleusement lancé, parfaitement dégrisé. Sa douce ironie nous rappelle au passage - le poème en est chaque fois l'attestation - un fait notoire : qu'il y ait monde et déjà quelque chose touche et menace, de toujours. En conséquence, 'poésie' est la pensée qui perçoit, scrute et dispose via la langue (et par tous les moyens) cette étrange conjonction. Son enjeu se confond, de fait, avec une résistance. Ce fait est son droit. Charme et Principe, pour parler comme Zanzotto.
[...]

Pierre Parlant, in Journées Andrea Zanzotto, ' ' ' Cahier du Refuge ' ' ' Hors Série, 2003





lire aussi :
Journées Andrea Zanzotto

 

MA COMMANDE
LETTRE D'INFO
CCP 33
ACTUALITÉ
expositions :
Miroslav Tichý
vient de paraître :
CCP 34-2
263
Miroslav Tichý

en écoute :
Ly Hoang-Ly
Jean-Pierre Bertrand
Estella Comellas
Daniel Charles
Jena Osman
Hélène Gerster
Christophe Tarkos
Shuntaro Tanikawa
Arno Calleja
Marie de Quatrebarbes

retour en haut de page Mentions légales Crédits Coordonnées retour en haut de page