centre international de poésie Marseille
ACCUEIL
 
LE CIPM
Présentation
Coordonnées
Adhérer
AUTEURS
PUBLICATIONS
[à télécharger]
Hors collection
CCP - cahier critique de poésie
CCP en ligne
Cahiers du Refuge
Le Refuge
Le Refuge en Méditerranée
Import / Export
Un bureau sur l'Atlantique
Actes de colloques
cent titres
[autres...]
Le Clou dans le Fer
PHONOTHÈQUE
RÉSEAU
Adresses
Liens

BIBLIOTHÈQUE

ARCHIVES
Expositions
Manifestations
Les Inédits
Résidences
Ateliers
Traduction
Conférences

LES INéDITS

Inédits 2009

Imprimer cette page


le samedi 27 juin 2009, à 18h00

lectures :
Fanny Blondel, Jean-Clair Bonnel, Olivia Pierrugues, Sabine Tamisier



Extraits :

[…]
– J’entendais des flux et des reflux, le soufflement l’aspiration les variations.
– Ça remplissait des circuits.
– Ça parcourait des espaces silencieux, des plateaux presque des plaines si rases qu’on oublie la glissade au ravin, plus loin plus loin enjamber les ravins, après les chaînes les mers de sels fermées et la lave, les traînées des volcans jusqu’à la marée, la pulsation des éruptions au fond des océans, au fond les sons des éclatements et des percées le chaud-froid vers la surface du fond des profondeurs, le rouge magma gerbe nuage dur figé dans l’opacité dense sousmarine, l’eau bleu pétrole qu’on n’y voit rien presque métal liquide, fixité percée fixité précipité rouge percée et ralenti boule de verre soufflé et coussin gris pierre, se reposer, y végéter, faire le mort avant la remontée et à la surface, au jour les assèchements, l’autre vitesse, l’érosion des vents sur les routes les plus longues les plus droites pas de halte à perdre la vue, foncer et d’un coup les champs de glace où : trou tunnels galeries, des tubes à gaz, des nappes noires, des flots gras les fuites, les plaques d’huile les cheminées en feu, la fumée et dans la neige la houille le calcaire le fer, jusqu’au fond des gorges les canyons et dans les grottes le souffle haletant le raréfier comme dans les fosses plutôt ou les abris de béton ou de bois ou de tôle, sur les plages décapées le vent encore entre les barbelés le sable encore le vent encore
– On ne comprend rien.
– Tu disais tu entendais
– Tu t’évades ?
– Tu disais tu entendais
– Tu t’évades ?
– Pas du tout.

Fanny Blondel, extrait de La déposition n°1…, in le ' ' ' Cahier du Refuge ' ' ' 181, juin 2009



----------------

En 1986 ou en décembre 1987, le 6 ou le 12, ou en avril, peut-être en mai 88 – la littérature diverge sur la question de la date –, à Belgrade et ailleurs, la Serbie connut une série de catastrophes terrifiantes : les fleuves soudainement s’empuantirent et tout ensemble y crevèrent poiscailles & escrevisses ; le peuple ne put plus s’abreuver du Danube et de la Save et nombre en moururent de soif ; la rivière Drina s’empuantit le long de la Bosnie, et tout ensemble y crevèrent goujons et tarraques, escrevisses et carangues ; « la situation sanitaire [devint] catastrophique » ; le 18 septembre à Kragujevac l’on retrouva l’eau du réservoir municipal entièrement changée en sang et toute la contrée fut pleine de sang, même les arbres et les pierres.
[…]

Jean-Clair Bonnel, extrait d’un travail en cours, in le ' ' ' Cahier du Refuge ' ' ' 181, juin 2009



----------------

Que cette tendance à la discontinuité ne soit qu’un prétexte,
des séquences, inconséquentes seulement pour qui reste de
mauvaise foi,
agir laisse toujours des traces, penser aussi,
pourtant ne pas compter sur les acquis, on ne sait jamais si la
réalité voulait nous tromper,
pourtant aussi éviter de s’aliéner les séquences précédentes,
comprendre nos liens, n’en refuser aucun, un montage avec
toutes les scènes,
on avait le choix des prises, on a encore le choix des mises
en valeur.
Pour me garder,
« je me refuse à faire de différence entre aucune des minutes
de moi-même ».
[…]

Olivia Pierrugues, extrait de Entrelà, in le ' ' ' Cahier du Refuge ' ' ' 181, juin 2009



----------------

Je / recommence c’est
Je / tu es là je
Tu
Tee-shirt
Aujourd’hui tu / tee-shirt crampons chaussures
Aujourd’hui tu / FOOT
C’est / c’est samedi
C’est SAMEDI et aujourd’hui tu / foot gardien but et tu
VEUX
Tu veux tu veux tu veux / c’est / toi qui me l’as dit
Tu veux / HÉLOÏSE! Je
Tu veux que je sois là c’est
LE match
LE MATCH DU SIÈCLE MAMAN IL VEUT! / Il veut que je
que je lui PORTE-BONHEUR maman que je
pom pom
Je suis sa
pompom pompom
POMPOM GIRL! MAMAN!
Pas Venise mais
Pompom pompom
Il me l’a dit mamam / maman il / je dis
ouiiii !
[…]

Sabine Tamisier, extrait de Casa nostra, in le ' ' ' Cahier du Refuge ' ' ' 181, juin 2009





lire aussi :
181


écouter :
Bataille
Entrelà
Qui écoute le joueur aux chaussures pointues ?
(...)

 

MA COMMANDE
LETTRE D'INFO
CCP 33
ACTUALITÉ
expositions :
Quand pensez-vous ?
Miroslav Tichý
résidences :
Vincent Tholomé
vient de paraître :
Miroslav Tichý
262
CCP 34-1

en écoute :
Ly Hoang-Ly
Jean-Pierre Bertrand
Estella Comellas
Daniel Charles
Jena Osman
Hélène Gerster
Christophe Tarkos
Shuntaro Tanikawa
Arno Calleja
Marie de Quatrebarbes

retour en haut de page Mentions légales Crédits Coordonnées retour en haut de page