centre international de poésie Marseille
ACCUEIL
 
LE CIPM
Présentation
Coordonnées
Adhérer
AUTEURS
PUBLICATIONS
[à télécharger]
Hors collection
CCP - cahier critique de poésie
CCP en ligne
Cahiers du Refuge
Le Refuge
Le Refuge en Méditerranée
Import / Export
Un bureau sur l'Atlantique
Actes de colloques
cent titres
[autres...]
Le Clou dans le Fer
PHONOTHÈQUE
RÉSEAU
Adresses
Liens

BIBLIOTHÈQUE

ARCHIVES
Expositions
Manifestations
Les Inédits
Résidences
Ateliers
Traduction
Conférences

EXPOSITIONS

Pierre Albert-Birot


Poète et typographe (SIC)
Imprimer cette page


du vendredi 2 octobre au samedi 28 novembre 2009

Une exposition consacrée au travail de
Pierre Albert-Birot

exposition conçue par
Frédéric Acquaviva



Exposition programmée dans le cadre d'actOral.8
qui se déroule du 28 septembre au 10 octobre 2009, à Marseille, du 15 au 17 octobre à Paris et du 10 au 12 décembre à Nantes.

Programme complet sur le site d'actOral.8



Depuis quelques années, le cipM s’associe au festival actOral en présentant une personne emblématique du croisement des écritures et des arts, choisie parmi les avant-garde du xxe siècle. Ainsi, après – en 2007 – Henri Chopin, pionnier de la poésie sonore, éditeur de la revue OU, cinéaste expérimental et artiste ; puis Gil J Wolman, le poète des mégapneumes, le cinéaste de L’Anticoncept, l’éditeur des éditions inconnues, ce sera pour cette année 2009 le poète Pierre Albert-Birot, l’éditeur de la revue (SIC), le poète-typographe, l’auteur du légendaire Grabinoulor. Ces trois expositions ont été conçues par Frédéric Acquaviva.


présentation :

Pierre Albert-Birot (1876-1967) désormais un « classique » fut longtemps méconnu car il sût n’être jamais futuriste, dadaïste ou surréaliste bien qu'il croisa tous ces mouvements qu’il accueillit dans sa géniale revue d’avant-garde SIC (Sons - Idées - Couleurs) dès 1916.

Après avoir été peintre et sculpteur académique jusqu’à 40 ans, PAB, qui se voulait « l’ennemi du non » par opposition à dada, répondit par une oeuvre poétique qui semble écrite aujourd’hui tant elle a traversé le temps. Ami d’Apollinaire pour qui il monta l’unique représentation des Mamelles de Tiresias en 1917 et qu’il aida à forger le terme « surréaliste », Albert-Birot a conçu un corpus théâtral éminemment original ainsi qu’une oeuvre en prose, impressionnante épopée de plus de 1000 pages, écrite sans aucune ponctuation durant plus de 40 ans : Grabinoulor.

Ses Poèmes à crier et à danser annoncent le lettrisme et la poésie sonore, tandis que ses Poèmes – pancartes, la poésie visuelle et la poésie concrète.
Mais au-delà de ces fulgurances, l’auteur de La joie des 7 couleurs est un poète exceptionnel, d’une grande fraîcheur d’invention et d’une surprenante et subtile originalité.
Il est le grand solitaire qui fait imploser tous les critères de l’avant-garde ou de la tradition.

Frédéric Acquaviva





extrait :

Ainsi, on pourra voir lors de cette exposition les 41 opuscules édités par PAB de son vivant, en dehors des 25 poèmes visuels restants qui appartiennent désormais au Cabinet d’art graphique du Centre Pompidou et des 17 poèmes en guise de vœux annuels (De temps en temps), qu’il imprima de 1953 à 1967. Ces livres, pour qui les a eus entre les mains, sont d’un aspect unique, fragiles et précieux, simples et évidents, dans cette facture typographique décantée de tout effet, modernes et anti-bibliophiliques. Et si effet il y a, c’est l’explosion de La Lune (que l’on revoie Dentelle que j’ai choisi pour être l’affiche de cette exposition !). Là encore, frappe toute une descendance, sinon la Poésie visuelle et concrète, les Dactylopoèmes de Chopin, les Poèmes prints de John Giorno...

Frédéric Acquaviva



Pierre Albert-Birot est une sorte de pyrogène
Si vous voulez enflammer des allumettes
Frottez-les donc sur lui
Elles ont des chances de prendre
Trop peu de pyrogènes aujourd'hui
Mais je ne dis rien des allumettes

Il m'a demandé une préface
C'est-à-dire une prophétie
Cependant je n'ai pas le front de prophétiser
Voici donc un poème
Puisque j'aime et que nous aimons les poètes
Mais si vous saviez comme j'aime les prophètes
Et cependant comme j'aime avant tout la réalité
L'avenir m'importe peu
Mais lui Pierre Albert-Birot il est
Avec vous
Avec moi
Le présent

Ce que fait Pierre Albert-Birot est si dépouillé
Ou plein d'une telle simplicité
Qu'à l'abord il surprend désagréablement
C'est qu'il n'a pas peur
Qu'on l'appelle un "primaire"
On aurait pu en dire autant à Charlemagne

La tendresse est la réalité
Où il découvre des nouveautés poétiques
Elles sont formelles ou lyriques
Et si conformes à la vérité
Qu'on s'étonnera avant dix ans
D'avoir pu être étonné
Et fraternellement je lui donne l'accolade
Et offre à son baiser de paix
La Margelle du Puits Capital

Guillaume Apollinaire, POÈMEPRÉFACEPROPHÉTIE, 1917







Les œuvres de Pierre Albert-Birot sont conservées au Centre Pompidou.
Consultez le catalogue ici



à consulter
Pierre Albert-Birot à la Bibliothèque du cipM





voir aussi :
Pierre Albert-Birot, poète et typographe (SIC) (Manifestations)


lire aussi :
183 (Pierre Albert-Birot)


écouter :
Genres
Larountala + Je me lève tôt...

sur internet :
actOral
Pierre Albert-Birot sur UbuWeb Sound
Pierre Albert-Birot, Poème à crier et à danser

 

MA COMMANDE
LETTRE D'INFO
CCP 33
ACTUALITÉ
expositions :
Quand pensez-vous ?
manifestations :
Vincent Tholomé / Laura Vazquez
résidences :
Vincent Tholomé
vient de paraître :
CCP 34-1
261
L'hypothèse Tanger
Une aventure de Tanger

en écoute :
Ly Hoang-Ly
Jean-Pierre Bertrand
Estella Comellas
Daniel Charles
Jena Osman
Hélène Gerster
Christophe Tarkos
Shuntaro Tanikawa
Arno Calleja
Marie de Quatrebarbes

retour en haut de page Mentions légales Crédits Coordonnées retour en haut de page