centre international de poésie Marseille
ACCUEIL
 
LE CIPM
Présentation
Coordonnées
Adhérer
AUTEURS
PUBLICATIONS
[à télécharger]
Hors collection
CCP - cahier critique de poésie
CCP en ligne
Cahiers du Refuge
Le Refuge
Le Refuge en Méditerranée
Import / Export
Un bureau sur l'Atlantique
Actes de colloques
cent titres
[autres...]
Le Clou dans le Fer
PHONOTHÈQUE
RÉSEAU
Adresses
Liens

BIBLIOTHÈQUE

ARCHIVES
Expositions
Manifestations
Les Inédits
Résidences
Ateliers
Traduction
Conférences

CONFéRENCES

de la poésie contemporaine

dlpc 16 - Par-delà le poème, Phrase, de Philippe Lacoue-Labarthe


de la poésie contemporaine n°16
Imprimer cette page


le samedi 10 juillet 2010, à 18h00

Une conférence de
Jean-Christophe Bailly



Manifestation organisée en partenariat avec Alphabetville et le Festival international du Documentaire (FID Marseille, 7-12 juillet 2010).


Présentation :

De ce souci constant de véridicité, on retrouve la trace – la présence – dans tous ses écrits et, bien sûr, dans tout ce qu’il a été amené à dire en partant – en repartant sans fin – de Hölderlin, de Celan, ou de la musique. Mais comme sur une autre feuille, loin, extraordinairement loin de tout tintamarre et même de toute rumeur, pendant des années, Philippe Lacoue-Labarthe a inscrit de façon discontinue d’autres mots, des mots tout autrement associés. À l’articulation somme toute logique, quand bien même elle était ardue, sophistiquée, puissante, de ses essais, se substituait dans une sorte de retrait ou de marge un autre phrasé : celui d’un vers, en effet, mais d’un vers qui ne pouvait pas se contenter d’être un chant ou un souvenir du chant. Un vers, donc, qui aurait eu en lui toute la détente de la prose et toute la violence du fragment. Un vers échappé, ou s’échappant sous nos yeux dans une voix presque muette, un vers qui aurait aimé sans doute n’avoir rien d’autre à dire, plus rien d’autre à dire ou à faire savoir que le langage lui-même, que l’originarité absolue d’une phrase toujours commençante ou sans fin recommencée : ni ce qui berce ni ce qui accompagne, mais une sorte de murmure qui serait pourtant plus clair qu’aucun autre phrasé, quelque chose aussi, qui serait indéfectiblement lié à celui qu’il traverse : ne lui appartenant pas, ne le délivrant pas, mais le poussant, à peine, comme une démarche, pas après pas, et dans le monde.
Soit exactement ce que Lacoue-Labarthe aura entendu par « phrase », soit ce qu’il aura souhaité qu’on entende en intitulant ainsi son livre, le livre donc, Phrase, allongé sur trente ans et pourtant presque bref, qu’il aura écrit toute sa vie durant : non pas à côté de son travail, et encore moins hors de lui, mais dans un sursaut retenu, essoufflé, limpide.




lire aussi :
dlpc 16 : Par-delà le poème, Phrase, de Philippe Lacoue-Labarthe


à télécharger :
dlpc 16 : Par-delà le poème, Phrase, de Philippe Lacoue-Labarthe (42 Ko)

sur internet :
Alphabetville
FID Marseille

 

MA COMMANDE
LETTRE D'INFO
CCP 33
ACTUALITÉ
expositions :
Les invités
Les invités
manifestations :
Dimitri Bortnikov
Éditions Contrat Maint
Revue fondcommun, séance publique de travail
résidences :
Vincent Tholomé
vient de paraître :
260
CCP 33-5
CCP 33

en écoute :
Ly Hoang-Ly
Jean-Pierre Bertrand
Estella Comellas
Daniel Charles
Jena Osman
Hélène Gerster
Christophe Tarkos
Shuntaro Tanikawa
Arno Calleja
Marie de Quatrebarbes

retour en haut de page Mentions légales Crédits Coordonnées retour en haut de page