centre international de poésie Marseille
ACCUEIL
 
LE CIPM
Présentation
Coordonnées
Adhérer
AUTEURS
PUBLICATIONS
[à télécharger]
Hors collection
CCP - cahier critique de poésie
CCP en ligne
Cahiers du Refuge
Le Refuge
Le Refuge en Méditerranée
Import / Export
Un bureau sur l'Atlantique
Actes de colloques
cent titres
[autres...]
Le Clou dans le Fer
PHONOTHÈQUE
RÉSEAU
Adresses
Liens

BIBLIOTHÈQUE

ARCHIVES
Expositions
Manifestations
Les Inédits
Résidences
Ateliers
Traduction
Conférences

RéSIDENCES

Mehmet Yashin

Imprimer cette page


en 2011

le cipM accueille en résidence, de mai à juillet
Mehmet Yashin



Mehmet Yashin est né à Nicosie en 1958 et a grandi dans l’île de Chypre. Son premier ouvrage paru en 1984, primé, a été interdit en 1986 par le régime militaire turc à cause de sa critique de l’approche turque de la question de Chypre et a valu à son auteur d’être expulsé de Turquie, où il n’a pu retourner qu’en 1993. Son œuvre, qui croise les traditions grecque et turque, comme française et anglo-saxonne, se veut interculturelle.


Extrait :

Faire l'amour

Ensuite avec des mots durs tu écartes la fée de la poésie qui vient embrasser ton front…

Tu ne te soucies pas de ses battements d’ailes. Entre chien et loup
tu entends le frêle bruit de l’hirondelle.
Tu prêtes l’oreille d’un autre, en te dispersant… Ton corps n’est pas à toi,
tes lèvres… Tes mains tes organes sont hors d’atteinte.
Maintenant tout ce qui est toi lui appartient.
Toi, tu es une tumeur maligne qui grandit sur son sein
l’autre, sangsue gigantesque qui dévore ton entrejambe
toi, tu es accroché à son dos comme des ailes à l’envers et tu griffes,
La passion te gouverne… Tu es enfoncé en celui qui gît dans ton cœur, comme une lame tu as plongé entre vous la volonté de donner.

Au tréfonds les stigmates de l’amour… Le bistouri sortant de la trousse du circonciseur,
le couteau effilé, la fourchette à escargot à une dent, les préservatifs glissants,
avec les chaînes cisaillant le poignet à chaque mouvement. Elle vous a tous deux emprisonnés,
la passion embusquée depuis longtemps dans ce poème.
D’amour, vous ne pouvez vous détacher.
Tu ne peux remettre les vêtements que tu as enlevés en arrachant les boutons.
À l’instant où tu es nu, un satyre sort de toi,
il se découvre que tu es une des créatures dont on croyait la race éteinte…Ton secret est surpris.
Impossible de fuir quelque part ! Tu déshabilles l’autre aussi
en espérant qu’en sorte
un poulain de conte avec des sabots de mulet, une longue corne de coquillage
et des ailes blanches.

Vous ne faites pas l’amour, vous combattez contre l’amour. Comme deux créatures bicornes

[...]

Extrait de Turuncu Kuş (L’Oiseau Orange, 2007), traduit du turc par Asli Aktug et Alain Mascarou




Dessins de Mehmet Yashin, in Il vostro fratelle del segno dei pesci, Germese, 2010




voir aussi :
Rencontre avec Albert Roig et Mehmet Yashin (Manifestations)
Rencontre / Lecture avec Mehmet Yashin (Manifestations)


lire aussi :
202


écouter :
La 3e personne
Maison morte

 

MA COMMANDE
LETTRE D'INFO
CCP 33
ACTUALITÉ
expositions :
Quand pensez-vous ?
manifestations :
Les Usagers du cipM 2017
les inédits :
Inédits 2017
résidences :
Vincent Tholomé
vient de paraître :
262
CCP 34-1
L'hypothèse Tanger
Une aventure de Tanger

en écoute :
Ly Hoang-Ly
Jean-Pierre Bertrand
Estella Comellas
Daniel Charles
Jena Osman
Hélène Gerster
Christophe Tarkos
Shuntaro Tanikawa
Arno Calleja
Marie de Quatrebarbes

retour en haut de page Mentions légales Crédits Coordonnées retour en haut de page