centre international de poésie Marseille
ACCUEIL
 
LE CIPM
Présentation
Coordonnées
Adhérer
AUTEURS
PUBLICATIONS
[à télécharger]
Hors collection
CCP - cahier critique de poésie
CCP - dossier
Cahiers du Refuge
Le Refuge
Le Refuge en Méditerranée
Import / Export
Un bureau sur l'Atlantique
Actes de colloques
cent titres
[autres...]
Le Clou dans le Fer
PHONOTHÈQUE
RÉSEAU
Adresses
Liens

BIBLIOTHÈQUE

ARCHIVES
Expositions
Manifestations
Les Inédits
Résidences
Ateliers
Traduction
Conférences

CONFéRENCES

M E M O R I A


mémoire, lecture, technologie
Imprimer cette page


du samedi 19 février au vendredi 4 mars 2005

Trois conférences sur les thèmes Mémoire, lecture, technologie, par
Christian Jacob, Alain Giffard, Bernard Stiegler



Trois conférences sur les thèmes Mémoire, lecture, technologie,
par Christian Jacob, Alain Giffard, et Bernard Stiegler


Alphabetville, la Fiche de la Belle de Mai, la médiathèque l'Alcazar, et le cipM s'associent pour vous proposer un cylce de conférences intitulé M E M O R I A. Ce cycle se constitue de trois rencontres sur les thèmes mémoire, lecture et technologie...

« Les technologies de l’information – ordinateur, réseau, numérique- modifient en profondeur notre relation à l’écrit et au savoir, nos pratiques intellectuelles, mais aussi l’articulation entre espace privé et public, individu et collectivité. Bien que son extension avérée aux activités symboliques – lecture, écriture, mémoire – soit ainsi rendue manifeste, la place de la technique dans le monde culturel reste suspendue, problématique.
En même temps, la découpe des deux cultures, culture scolaire et culture de consommation, devient de plus en plus incertaine et conflictuelle.
Dans cette perspective, Memoria propose une réflexion publique sur les deux couples de notions : mémoire/lecture, technologie/culture. Ces questions seront abordées au cours d’un cycle de conférences, dans une approche historique, comparatiste, et philosophique. »
Alain Giffard

Ce cycle de conférences est destinée à un large public.

Trois conférences sont organisées :

Christian JACOB
Les leçons d'Alexandrie : à quoi sert une bibliothèque ?
Le 19 Février 2005, à 14h30
A la Bibliothèque de l’Alcazar
Période : Alexandrie (280 av J-C)

« La bibliothèque du Musée d'Alexandrie éveille aujourd'hui encore les rêves de la mémoire absolue et du savoir universel.
Si l'accumulation des livres a pu donner le sentiment d'une maîtrise symbolique de la mémoire écrite, à travers ses supports matériels, ce sont des opérations de cartographie intellectuelle qui ont fait émerger l'ordre des savoirs et la catégorie du texte.
La mémoire des livres est inerte sans les périples des lecteurs qui l'activent en l'explorant.
A l'heure des bibliothèques numériques et de leurs nouveaux fantasmes
d'universalité, les leçons de l'antique bibliothèque d'Alexandrie sont plus que jamais d'actualité. »



Alain GIFFARD
Idée de la lecture, idée de la mémoire
Le 25 Février 2005, à 19h00
A la Friche de la Belle de Mai
Période : Moyen-Age (XIIème siècle)

« Pourquoi étudier un maître de lecture du Moyen-âge ?

Grand intellectuel des débuts de la Renaissance du XII ème siècle, contemporain d’Abélard et de Bernard, Hugues de Saint Victor est l’auteur d’un art de lire célèbre, le Didascalicon.
En établissant “ce qu’on doit lire”, “comment”, et “dans quel ordre”, le maître de lecture poursuit différents objectifs : créer une méthode valable aussi bien pour les textes scientifiques que pour les écritures sacrées, sortir de la stérilité culturelle qui lui semble caractériser les siècles précédents, préparer le nouveau type d’intellectuel requis par la transformation de l’église et de l’enseignement.
Ecouter, se concentrer, lire, analyser, enregistrer, se souvenir, re-composer un texte ou un raisonnement, tels sont les moments de cet art de lire.
En somme, Hugues procède à la mise en correspondance d’une technique de soi, idée de la lecture et idée de la mémoire, et d’une culture de soi (Michel Foucault), recherche de la perfection sur le modèle d’une vie vouée à l’étude.
L’actualité du Didascalicon nous semble double : enquête, d’une part, sur le devenir de la lecture et de la mémoire à l’âge “numérique” ; interrogation, d’autre part, sur le type d’homme et de culture auxquels elles sont sensées correspondre, et sur l’esprit de cette correspondance. »


Bernard STIEGLER
Les enjeux contemporains du processus de grammatisation.
Grammatisation et individuation à l’âge numérique

Le 4 Mars 2005, à 19h00
Au Centre international de poésie de Marseille
Période : Epoque contemporaine

« Que Google envisage en partenariat avec des bibliothèques la numérisation de quinze millions d’ouvrages n’est pas un événement mineur, et que l’initiative vienne de l’industrie des moteurs de recherche n’est pas fortuit : cela nécessite une interprétation – et un effort de mémoire. Cet événement s’inscrit dans la longue histoire du processus de grammatisation qui caractérise la civilisation occidentale.
Je proposerai dans cette intervention de montrer comment la grammatisation a été pensée ces dernières décennies à partir d’un concept d’usage qui rend proprement inconcevable la question des pratiques hypomnésiques telle que par exemple Foucault la scrute chez les Stoïciens et les Chrétiens primitifs, et pourquoi il faut revenir à la question de l’otium comme ensemble de pratiques des hypomnèses – ce que sont aussi les technologies numériques. »




Le cycle est conçu et coordonné par Alphabetville (Alain Giffard et Colette Tron), et organisé en partenariat par la Bibliothèque de l’Alcazar - Bibliothèque municipale à vocation régionale de la Ville de Marseille (François Larbre, directeur), la Friche de la Belle de Mai (Emmanuel Vergès, directeur de l’espace culture multimédia), le Centre international de poésie Marseille (Emmanuel Ponsart, directeur).




lire aussi :
134

 

MA COMMANDE
LETTRE D'INFO
CCP 33-4
ACTUALITÉ
expositions :
Les invités
manifestations :
Les Carnets d’Eucharis
ateliers :
Atelier à la Médiathèque Albert Camus
vient de paraître :
CCP 33 — DOSSIER
259
CCP 33-4

en écoute :
Ly Hoang-Ly
Jean-Pierre Bertrand
Estella Comellas
Daniel Charles
Jena Osman
Hélène Gerster
Christophe Tarkos
Shuntaro Tanikawa
Arno Calleja
Marie de Quatrebarbes

retour en haut de page Mentions légales Crédits Coordonnées retour en haut de page