centre international de poésie Marseille
ACCUEIL
 
LE CIPM
Présentation
Coordonnées
Adhérer
AUTEURS
PUBLICATIONS
[à télécharger]
Hors collection
CCP - cahier critique de poésie
CCP en ligne
Cahiers du Refuge
Le Refuge
Le Refuge en Méditerranée
Import / Export
Un bureau sur l'Atlantique
Actes de colloques
cent titres
[autres...]
Le Clou dans le Fer
PHONOTHÈQUE
RÉSEAU
Adresses
Liens

BIBLIOTHÈQUE

ARCHIVES
Expositions
Manifestations
Les Inédits
Résidences
Ateliers
Traduction
Conférences

EXPOSITIONS

Serge Assier / Fernando Arrabal


Travaux communs / Écritures / Photographies
Imprimer cette page


du vendredi 30 novembre au jeudi 26 janvier 2012

Exposition consacrée à :
Fernando Arrabal, Serge Assier



Extrait :

...et seulement un siècle avant que Serge Assier ne vienne au monde Nièpce inventa la photo. Avec quelle précision l’ancêtre décomposa l’action de la lumière, hissé sur une fenêtre du Gras. Assier, lui, compose grâce à l’action de son talent. Avec quelle audace Nièpce se servit de la vapeur d’iode, la drogue des élégantes. Actuellement, elles préfèrent la vulgarité sans héroïsme de l’héroïne.
Avec quelle clairvoyance Serge, les yeux grands ouverts, se drogue aujourd’hui à la photographie entre le quotidien et le firmament.
Mal vus et dans l’ombre, d’autres ancêtres en ligne directe de Serge, alchimistes et chimistes de la fin du xviiie siècle, les Scheele et les Ritter, découvrirent l’impact de la lumière sur le chlorure d’argent. Et sur le nitrate du même métal. Miracle argentique qu’Assier renouvelle au début du nouveau millénaire, ivre des jardins perdus où tremble le rêve et gronde la fureur.
[…]

Fernando Arrabal, extrait de Serge Assier ivre des jardins perdus Où tremble le rêve et gronde la fureur, in ' ' ' Le Cahier du Refuge ' ' ' 218, décembre 2012



Depuis les malheurs de l’enfance
dans un pays de barbelés
courant toujours après son ombre
dans un paysage roulant
traversant frontières et murs
qui s’accumulent en des grappes
comme des étendards qui claquent
lors de la mort d’un dictateur

Sous l’avalanche des médailles
que nul parapluie ne détourne
qu’il faut agréer souriant
comme on traverse une avenue
attendant la fin de la grêle
qui cabosse carrosseries
déchirant nos imperméables
mettant les vitres en éclats

Se faufilant dans les couloirs
des hôpitaux remplis d’urgences
réapprenant à respirer
après qu’on a perdu le souffle
dans les cérémonies sportives
dont on n’a pu se dispenser
entre quelques convalescences
sous les caméras surveillantes

[…]

Michel Butor, extrait de Le petit roi de malice, in ' ' ' Le Cahier du Refuge ' ' ' 218, décembre 2012









voir aussi :
Serge Assier / Fernando Arrabal - Travaux communs / Écritures / Photographies (Manifestations)


lire aussi :
218 (Serge Assier / Fernando Arrabal)

sur internet :
Bibliographie de Fernando Arrabal

 

MA COMMANDE
LETTRE D'INFO
CCP 33
ACTUALITÉ
expositions :
Quand pensez-vous ?
manifestations :
Les Usagers du cipM 2017
les inédits :
Inédits 2017
résidences :
Vincent Tholomé
vient de paraître :
262
CCP 34-1
L'hypothèse Tanger
Une aventure de Tanger

en écoute :
Ly Hoang-Ly
Jean-Pierre Bertrand
Estella Comellas
Daniel Charles
Jena Osman
Hélène Gerster
Christophe Tarkos
Shuntaro Tanikawa
Arno Calleja
Marie de Quatrebarbes

retour en haut de page Mentions légales Crédits Coordonnées retour en haut de page