centre international de poésie Marseille
ACCUEIL
 
LE CIPM
Présentation
Coordonnées
Adhérer
AUTEURS
PUBLICATIONS
[à télécharger]
Hors collection
CCP - cahier critique de poésie
CCP en ligne
Cahiers du Refuge
Le Refuge
Le Refuge en Méditerranée
Import / Export
Un bureau sur l'Atlantique
Actes de colloques
cent titres
[autres...]
Le Clou dans le Fer
PHONOTHÈQUE
RÉSEAU
Adresses
Liens

BIBLIOTHÈQUE

ARCHIVES
Expositions
Manifestations
Les Inédits
Résidences
Ateliers
Traduction
Conférences

LE REFUGE EN MéDITERRANéE


Pascal Poyet

Un sens facétieux


cogitation dans la représentation du sens
Imprimer cette page

cipM / Institut français de Tanger Tétouan, avril 2012
ISBN : 978-2-909097-95-4




commander




Pascal Poyet a été accueilli en résidence à l'institut français Tanger Tétouan durant trois mois de l'année 2008.

-

Extrait :

C’est Tanger. Sur l’avenue qui descend de la grande mosquée. J’avais repéré l’endroit et je suis revenu prendre la photographie. Ce n’est pas exactement ça. J’avais vu cet endroit et puis je l’avais oublié. Un autre jour, je suis passé devant, de nouveau, par hasard, étonné de me retrouver là, et j’ai pris la photographie. (J’y suis retourné ensuite et j’ai pris d’autres photographies du même endroit.) Une scène, je me suis dit. Il semble qu’un drame pourrait se dérouler là, et c’est sans doute pourquoi j’ai pris une photographie. Que peut-il arriver ? Suffit-il que deux personnes s’y rencontrent et que quelqu’un, moi, les observe ? Pour qu’il y ait une scène comme tu le vois, je veux dire pour que j’y aie vu, moi, une scène, le théâtre de quelque chose disons, et que je la photographie comme telle, il a fallu qu’il y ait tout autour de solides verticales. Le plus étonnant, c’est qu’en voulant repérer sur un plan l’emplacement de cette scène, de ce vide, j’y ai retrouvé les arbres qu’on voit dépasser du mur du fond. Ils appartiendraient à un parc qui se cache là juste derrière. Mais au-delà de ce qui a incité ceux qui ont dessiné le plan à y faire figurer les arbres – une synecdoque visuelle, dire ce que l’arbre cache à son tour –, ce qui m’intéresse ici, c’est une forme d’instance. Que va-t-il arriver ? Un bâtiment a disparu (apparemment), un autre le remplacera (vraisemblablement) ; la disparition et l’apparition d’une construction est une chose spectaculaire. Un espace vide entre deux immeubles laisse voir quelques arbres derrière un mur de fond ; je l’appelle scène. L’herbe a poussé. Instance très relative comme tu peux le constater, puisqu’on a eu tout le temps de blanchir ces côtés des immeubles que la destruction du bâtiment du milieu a rendus apparents. Ces côtés, ces arbres, cette scène, cette photographie. Les démonstratifs sont des exhortations ; un mode pour le déterminant. Que doit-il arriver ?








commander par chèque
(12.00 € TTC)




auteurs référencés :
Pascal Poyet

lire aussi :
169 (Good night Mister Monte-Cristo)

voir aussi :
Pascal Poyet (Résidences)

 

MA COMMANDE
LETTRE D'INFO
CCP 33
ACTUALITÉ
expositions :
Quand pensez-vous ?
manifestations :
Vincent Tholomé / Laura Vazquez
résidences :
Vincent Tholomé
vient de paraître :
CCP 34-1
261
L'hypothèse Tanger
Une aventure de Tanger

en écoute :
Ly Hoang-Ly
Jean-Pierre Bertrand
Estella Comellas
Daniel Charles
Jena Osman
Hélène Gerster
Christophe Tarkos
Shuntaro Tanikawa
Arno Calleja
Marie de Quatrebarbes

retour en haut de page Mentions légales Crédits Coordonnées retour en haut de page